Version imprimable de cet article Version imprimable

Protection des contenus

lundi 21 mars 2011
par  Le Hérisson
popularité : 17%

Publier sur le web est un plaisir en soi, plaisir de faire partager un savoir, plaisir de s’exprimer, plaisir de montrer tous nos talents musicaux, littéraires... Internet a permis justement cette expression à tous : que notre art soit dans l’air du temps, qu’il soit considéré comme ringard, peu importe, la censure culturelle des grands éditeurs ne joue plus dans ce monde.

Vous avez une âme de photographe, de musicien, de poète, ou comme nous vous êtes un besogneux de l’informatique qui souhaitez mettre votre production sur internet ? Aucun problème... Mais avez-vous pensé à ce qu’allait devenir cette production ?

A priori, vous avez "commis" votre site ou votre blog sans arrière pensée commerciale, comme nous. Le bébé, une fois sur la toile, est à la disposition de tous, c’est bien pour cela que vous avez publié d’ailleurs. A n’en pas douter le contenu étant particulièrement intéressant, le nombre de visiteurs ne cesse de croître, preuve de la valeur de votre production. Bref tout est parfait.

Tout est parfait jusqu’au jour où, au détour d’une recherche, vous retrouvez votre tutoriel, vos photos... sur un autre site, le tout dûment daté et signé par un autre, voire téléchargeable moyennant l’envoi de quelques centimes ! Très déplaisant de se faire piquer son travail...

Donc, se pose le problème de la protection des publications sur le net, quelles qu’elles soient. A qui s’adresser pour empêcher ce phénomène, quelles solutions envisager ?

-* Le "Copyright"

- Protection de votre propriété intellectuelle sur la publication

- Droit de reproduction limité à de courts extraits pour le visiteur (dans le cas de la photo c’est vraiment galère...)

- Droit de modification interdit (y compris pour l’auteur, même dans le cas d’une faute d’orthographe !)

Il faut noter que le dépôt d’un copyright n’est pas gratuit (intervention d’un huissier, archivage de copies,...) et ne vous privera jamais des joies d’un procès en cas de vol de votre production...

Je vous renvoie pour plus de détails sur le site copyrightfrance.com.

-* Le "Copyleft"

En soi, ce mot ne signifie rien, mais ce qu’il désigne prend le contrepied du copyright, comme droit est le contraire de gauche. En fait, votre publication est sous licence libre (pour les logiciels, c’est une licence "open source") et gratuite, à condition que vous l’ayez bien mentionné. Mais dans ce cas, de quelle protection bénéficiez-vous, et quels sont les droits des visiteurs de votre site ?

En tant qu’auteur, vous bénéficiez des mêmes droits que dans le cas du copyright, et vous devez apporter la preuve que vous êtes l’auteur de la production. En tant que contributeur à la connaissance et de la culture universelle, vous donnez la possibilité à vos visiteurs de développer vos travaux...

Attention, une production peut être libre et son utilisation payante !

En gros, vous avez 2 grandes familles de licences libres.

- Licence GNU/GPL

C’est le type de licence le plus utilisé pour les logiciels libres. Vous pouvez accorder les droits que vous souhaitez à vos visiteurs. Toutefois, votre "droit d’auteur" implique que votre nom soit cité, y compris dans le cas où votre production serait modifiée par ce même visiteur (dans ce cas, le document original doit être à disposition du public). A noter que le dit visiteur peut faire de cette oeuvre un produit commercial.

Voir le site officiel GNU/GPL.

- Licence Creative Commons

Ce type de licence va plutôt couvrir les créations artistiques (visuelles, sonores,...) et les documents techniques (tutoriels etc). Un peu moins contraignante, elle permet notamment d’interdire l’usage commercial de votre oeuvre, Très facile à mettre en oeuvre, elle a eu notre préférence : un simple lien vers le site...

Voir le site Creative Commons.

Cet article ne prétend absolument pas faire le tour de toutes les licences en application à ce jour. Son seul intérêt (et son seul but) est de tenter de soulever un peu le voile sur une législation complexe et sur les différences essentielles entre les mondes du "libre" et du "non libre".


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • Protection des contenus

Brèves

28 juin 2014 - Activité été 2014

A partir du mardi 1er juillet, il n’y aura plus qu’une seule séance hebdomadaire, soit : mardi 1 (...)

17 janvier 2012 - Lois "antipiratage"

Comme en France pour l’Hadopi, de nombreux pays tentent de "museler" internet, sous la pression (...)

14 février 2011 - Utilisation des documents du site

Tous les documents publiés sur ce site sont mis à votre disposition sous licence Créative Commons (...)

8 avril 2010 - Changement de décors !

Hé oui, vous êtes bien sur le site que vous avez demandé ! Bénéficiant de multiples réductions chez (...)